.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

maladies et parasites

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1GMT + 4 Heures maladies et parasites le Mer Fév 24, 2010 11:23 am

hadjoura

avatar
Membre hyper actif
Membre hyper actif
maladies et parasites
La culture des plantes carnivores se déroule généralement en espace clos et restreint. De ce fait, les maladies et les parasites se propagent très rapidement. Une intervention est donc indispensable afin d'éviter toute propagation qui pourrait entraîner une hécatombe bien malheureuse. Quoi qu'il en soit, l'isolement des plants contaminés est le plus sur moyen d'empêcher toute propagation d'infections.
les parasites
les maladies

les cloportes sont des petits crustacés à carapace qui se nourrissent de débris végétaux et peuvent facilement détruire les petites plantes ainsi que les semis.Se trouvant généralement dans les endroits humides et sombres, ils s'attaquent aux plus petites parties des racines empêchant l'absorbtion des sels minéraux et entraînant la mort de la plantes. Malheureusement les éradiquer n'est pas chose facile et plusieurs solutions s'offrent à vous:
• Les feuilles de sauges : placez-en aux endroits où les cloportes s'infiltrent pour stopper toute future invasion.
• La pomme de terre : coupez une pomme de terre dans le sens de la longueur, évidez-la légèrement, puis placez-la sur le substrat. Les cloportes seront attirés par la pomme de terre et se placeront sous celle-ci; ainsi vous n'aurez plus qu'à les récupérer. Dans le cas d'une forte invasion il faut répéter l'opération plusieurs fois par jour.

Les pucerons sont des petits insectes ailés ou non qui sucent la sève des jeunes pousses. Ils peuvent être de couleur verte, jaune ou noire et leurs attaques ont généralement lieu au printemps. Cependant, en terrarium l'infestation n'a pas de saison, et les attaques des pucerons déforment et affaiblissent les plantes. Alors que faire : vous avez plusieurs solutions naturelles ou chimiques

peu de pucerons : vous pouvez utiliser un coton tige imbibé de glue de drosera pour récupérer les pucerons un par un.

infestation importante : - un traitement de choc s'impose grâce à un insecticide que l'on trouve en jardinerie . Il existe 2 sortes d'insecticides: le premier dit "de contact" qui agit s'il touche l'ennemi. Il est à utiliser si les pucerons sont bien visibles. Le second dit "systémique" pénètre la plante et est véhiculé par la sève tuant ainsi les pucerons, il est à utilisé dans le cas où ceux-ci se loge sous les feuilles... Par contre éviter de vaporiser le produit trop près de la plante pour éviter toute brûlure.
----------------- ----------------- - une autre solution consiste à enfermer vos plantes dans une atmosphère saturé en humidité pendant 2 à 3 jours ce qui tuera les pucerons (comme ils n'aiment pas l'humidité). Répétez l'opération plusieurs fois pour les éradiquer.

------------------ ---------------- - solution écologique: le "purin d'orties". Comment le fabriquer? Il suffit de faire macérer 100g d'ortilles dans 1l d'eau plusieurs jours, l'odeur de la macération vous fera savoir que le produit est près. Diluer 20 fois le produit, c'est près. Il ne reste qu'à pulvériser.
------------------ ---------------- - solution du fumeur : laisser macérer du tabac (non fuméSmile ) dans de l'eau. Pulvériser la solution sur les plantes et le tour est joué.

---La larve de sciaride est un petit ver translucide d'environ 5mm de longueur qui ronge les racines. Malheureusement il aime les milieux tourbeux, humides et entraîne d'importants dégâts chez les jeunes plantes ainsi que les semis. Les plantes adultes subissent moins de dégâts. La mouche viens pondre ces oeufs à la surface du substrat. Il faut se de débarrasser des 2 :

• les adultes : pour les piéger il suffit d'installer une bande de papier tue-mouches près des plantes. Pour les empêcher de pondre dans le substrat vous pouvez déposer une couche de perlite à la surface de celui-ci, ce qui découragera la ponte des insectes..
• les larves : un traitement chimique à base de bactérie de "Bacillus thuringiensis" est la meilleur solution, il est biologique et est très efficace, sans danger pour les plantes.

---Il existe 2 types de cochenilles : la cochenille à carapace et la cochenille farineuse. La première possède une carapace alors que la seconde ressemble à un petit amas de farine.

---Le moyen le plus sûr de se débarrasser de ses petites bêtes est un traitement dit systémique : l'insecticide est absorbé par la plante et passe dans la sève. L'insecte se contaminera en absorbant le poison contenu dans la sève. Cette méthode a l'avantage de déjouer la protection conférer par le bouclier cireux de la cochenille. Il ne faut pas hésiter à retraiter un seconde fois à distance (1 à 2 semaines), afin d'éliminer définitivement les derniers survivants. Ce genre d'insecticide pour plantes d'intérieures étant habituellement en bombe, il faut éviter de pulvériser pendant plusieurs secondes au même endroit car les gaz propulsés sont froids et peuvent brûler les tissus végétaux.

---Les acariens ou petites araignées rouges sont un véritable fléau, presque invisibles à l'oeil nu, leurs dégâts eux, sont bien visibles! N'étant pas des insectes, il est inutile d'utiliser un insecticide pour les combattre. Le résultat, les feuilles de la plante noircissent et meurent prématurément.

Il faut utiliser un acaricide ou anti-araignées rouges. Ce produit se trouve facilement en jardinerie.

---Cette maladie se déclare de le plus souvent à la suite de blessures causées par des insectes ou les parties sèches la plante. Le botrytis se développe en milieu humide et stagnant et se présente sous forme d'un duvet gris à la surface des feuilles.. Veillez à ce que la plante ai un substrat bien drainant et qu'elle profite d'une bonne luminosité, ce sont 2 paramètre qui facilite l'apparition de ce champignon gris surtout en hiver.
---Il est difficile à traiter si l'infection est importante, coupez les feuilles atteintes et utilisez un fongicide adéquat pour traiter l'infection. Vous pouvez utiliser de la sphaigne vivante dans le cadre d'une prévention par ses propriétés fongiques.
---L'oïdium se traduit par l'apparition de petites marques blanches sur les feuilles des plantes. Les cephalotus sont les plantes carnivores les plus sensibles à cette maladie.

---Pour combattre cette maladie utilisez un traitement contre l'oïdium par exemple celui pour les rosiers, il fonctionne très bien.

---La fumagine est un champignon qui se développe sur les sécrétions sucrées des pucerons et des cochenilles. C'est un effet secondaire suite à une attaque parasitaire. Il ne met pas en danger la vie des plantes mais leur croissance est ralentie et laisse des taches noirs sur les feuilles.

---Il font donc traiter la plante mais aussi s'occuper des parasites qui ont entraînés l'apparition du champignon.

---Le pythium est un champignon redoutable qui affecte les racines des jeunes plantes. Il n'y a pas de symptômes perceptibles si ce n'est la mort de la plante. Il est du à l'humidité et est un problème courant dans les serres.

---Ce qu'il faut faire : veiller à la propreté des eaux d'arrosage, à l'aération des tunnels des serres mais aussi à utiliser un traitement spécifique contre le pythium.


[center]


_________________
Les oiseaux sont les animaux les plus proches de la nature
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le profil de l'utilisateur http://hadjoura86@live.fr

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum